Les Dominicains.

dominicain.jpg
Il y a 800 ans, l'ordre des Frères Pêcheurs, aussi appelé les Dominicains, en référence à leur fondateur, Dominique de Guzman, était créé.
 

Né en Castille, Dominique institua l'Ordre des frères prêcheurs en 1215, lors de son passage à Toulouse.

Vers 1195, le supérieur du chapitre des chanoines réguliers de la cathédrale d’Osma souhaite réformer son institution : les chanoines sont peu fervents. Il demande au nouvel ordonné de les rejoindre. Celui-ci accepte. Sa bonté séduit les autres clercs qui choisissent de revenir à une vie conforme à la règle.

En 1206, Innocent III envoie Dominique et un groupe d’abbés cisterciens en mission. Ils partent dans le Sud de la France prêcher pour ramener des hérétiques à la foi catholique. Le religieux comprend les motivations du catharisme : l’Église n’agit pas toujours conformément à l’évangile en ce qui concerne la pauvreté, la chasteté et la charité.

En réaction, il fonde à Toulouse le premier ordre prêcheur en 1215. Les Dominicains sont nés.

Leur mission : l’apostolat et la contemplation. Une large place est laissée à la prière et la méditation, le travail n'est pas inscrit dans leur règle contrairement aux Bénédictins et Cisterciens. 

Ces religieux catholiques ont pour mission principale l'évangélisation, qu'ils accomplissent par la prédication et l'enseignement. Leur première mission a été la lutte contre les cathares du sud-ouest de la France où ils formèrent les cadres de l'Inquisition.