Les Franciscains

capucin1.jpg
On peut appeler « Franciscains » l'ensemble des religieux qui suivent la règle de saint François d'Assise, qu'ils soient conventuels, franciscains ou capucins.

 

En 1209, François d'Assise regroupe autour de lui onze frères laïcs qui lui reconnaissent une autorité spirituelle, mais n'ont pas prononcé de vœux religieux. Ils prennent pour mode de vie des enseignements des Évangiles comme la pauvreté et l'humilité.

 

Ces exigences très rigoureuses inquiètent les autorités religieuses. Elles y voient un idéal difficile à suivre et sont méfiantes de ce regroupement de non-religieux.

Il faut attendre la mort de François d'Assise en 1226 pour que les franciscains deviennent des religieux (1229) ; alors organisés selon le modèle des dominicains ils se consacrent à la prédication et à l'enseignement.

 

Les Franciscains ne sont donc pas des moines, mais des religieux issus d’un groupe appelé Ordres Mendiants. Ils ne sont pas un Ordre contemplatif, même si l’accent est mis fortement sur la prière, la vie avec Dieu et même l’ermitage.

Ils ne sont pas non plus purement actifs. C’est un évangélique mélange des deux formes typés de la vie religieuse: contemplatifs et actifs. En 1525, les Capucins sont formés. Ils constituent une branche plus observante et rigoureuse.